dimanche 24 mars 2013

MISE A NU


De manière très inhabituelle, Traîne Buisson publie deux articles, l'heure étant grave, vous le constaterez... souvenez-vous de ce coin enchanteur qui vous a été présenté au printemps 2008, c'était ici même :  LE DIMANCHE DE TRAINE BUISSON

 Voici ce qui est en train de s'y passer :

 Tout a été mis en oeuvre, par la création d'une association, pour tenter d'empêcher
la poursuite de l'exploitation de cette carrière....
 En vain.....
 Vu d'en face, le sommet de la colline est décapé... 
 Mais le pire est là... palpable,  lorsque l'on découvre, en s'approchant du chantier, les vestiges enfouis depuis bientôt un siècle...
En effet, la colline fut le théâtre d'effroyables combats lors de la première guerre mondiale, mais ceci ne semble pas même effleurer la conscience des exploitants, ni de ceux qui ont pouvoir de décision....
Traîne Buisson a ramassé cet objet, miraculeusement rescapé des pelleteuses, et le gardera précieusement, par respect envers les victimes encore ensevelies, comme une goutte d'eau dans l'océan d'indifférence qui semble l'entourer.

16 commentaires:

Lsm a dit…


Parfois, hélas, même le soleil dort!

oeil de lynx a dit…

Ils ne craignent pas qu'un obus explose sous une pelleteuse ? Que veulent-ils exploiter dans cette carrière ?

Anita a dit…

Cher Oeil de Lynx, je ne puis que vous conseiller de cliquer sur la première image...

Breizhidentedumorbihan a dit…

C'est abominable de voir ce magnifique environnement ainsi mutilé.

Tout cela pour du profit !!!

Kristin a dit…

et ils ont l'autorisation? il y a des fous partout ! et l'obus de la 1ère photo est sacrément impressionnant!

Anonyme a dit…

le remerciement de la france envers ses défenseurs.........

Mélèze a dit…


Quand j' étais gamin je croyais que les poilus de la der des der étaient des vieux messieurs, maintenant que je suis over the hill, sur la pente descendante et la route qui mène à l' hospice, j' ai réalisé que c' était des gosses de vingt ans. Et la terre ne leur sera même plus douce.

nicolas a dit…

La photo #1 est vraiment explosive.
On vous a laissé vous ballader là (ça m'étonnerait)...

Daniel Fegli a dit…

Mauvais esprit et pénitence : à l'avenir le bruit du brise roche assimilé à celui d'une mitrailleuse lourde nous maintiendra en devoir de mémoire pour ceux qui dorment dans la colline...

verveine sauvage a dit…

Comment ne pas se révolter devant l'affairisme conquérant des irresponsables ? Le plus triste comme vous le signaler c'est que le combat est vain...

Anita a dit…

Un espoir peut-être, en ce jour de Pâques : des fouilles archéologiques ont démarré la semaine dernière, suite à la mobilisation d'une poignée de défenseurs...

Anita TRAINEBUISSON a dit…

Traîne Buisson tient à remercier toutes les personnes qui ont contribué à une large diffusion de cette page : en effet, vous avez été plus de 650 visiteurs sur ce post, un record ! continuons le combat..

chris. a dit…

un espoir??
des archéos alors que le mal est fait!!que peuvent ils faire après un tel décapage???
j'ai passé voir:c'est maintenant cloturé (ou peut'on contacter ces fameux archéologues???)
sachez que rien n'a aretté les pelleteuses en témoignent des ossements qui trainent au sol poussés par les engins!!

Ombrette a dit…

@ Chris : il est vrai que les fouilles auraient du démarrer bien plus tôt... à cela, on ne peut rien changer ; pour répondre à votre question, les archéologues sont mandatés par arrêté préfectoral et sont joignables à la DRAC de Colmar.

chris a dit…

merci ombrette!

Anonyme a dit…

Lamentable, aucun respect,l'interet financier a gaché leur jeunesse par la guerre ,maintenant c'est la memoire de ces hommes que l 'on pietine .HONTE AUX "DECIDEURS"ils sont pitoyables et nuisibles.