dimanche 9 mai 2010

ENQUETE PUBLIQUE...


En attendant les jours meilleurs (météorologiquement parlant...), ce qui ne saurait tarder, il vous est proposé un GRAND DEBAT sur le thème :

LA FOURMI DANS LE JARDIN : AMIE OU ENNEMIE ?

A vos claviers !

13 commentaires:

an oriant a dit…

une amie s'est réveillée ce matin en sentant des "fourmillements" sur son visage :une vraie colonie de fourmis avait investi le lit sous sa couette,sans bruit, pendant la nuit !!! La voilà à 6h du matin secouant vigoureusement son drap sur la terrasse, et croyez-moi, les petits matins bretons sont raffraîchissants en ce moment !Je ne sais pas ce qu'en ont pensé les fourmis, mais elle ,pour le coup, a jugé que amie ou ennemie, on peut s'interroger, mais DANS le jardin, assurément !

Sylvaine a dit…

Je les aime plutôt bien dans le jardin mais depuis quelques jours, nous en avons une petite colonie dans la cuisine et j'ai tué ça dans l'oeuf tout de suite lol
Il y a dix ans, je les ai laissées et résultat, nous avons eu une véritable fourmilière dans la maison, avec des milliers d'ouvrières, des oeufs, et même des fourmis volantes ! Un vrai cauchemard, nous avons mis trois mois à nous en débarrasser à coup de bombe, de poudre, de poison et de glue !

verveine sauvage a dit…

Omniprésente au jardin, j'ai tendace à dire quelle est tout de même une ennemie, je la soupçonne fort d'affaiblir certaines plantes et je trouve que cette année elle est plus grosse que les autres années alors, la formi serait-elle mutante ? Elle est obsessionnelle en tout cas et comme le jardin est bio nous ne faisons pas grand chose pour la chasser ( il y a des fourmilières presque au pied de chaque arbre ! ) Alors jardinautes, comment faites-vous pour la cantonner à son rôle d'auxiliaire ?

oeil de lynx a dit…

J'interviens au jardin seulement quand une colonie met mes plantes en péril:quand elle ont fait leur nid à l'intérieur d'un pot de fleur, quand elle ont déchaussé complètement un rosier arbustif, quand elle font un élevage de pucerons sur mes fruitiers...
Une question, cher TB, est-ce que les orvets mangent les fourmis?

breizhidentedumorbihan a dit…

Une fourmi de dix-huit mètres
avec un chapeau sur la tête
ça n'existe pas, ça n'existe pas
Une fourmi traînant un char
plein de pingouins et de canards
ça n'existe pas, ça n'existe pas
Une fourmi parlant français
parlant latin et javanais
ça n'existe pas, ça n'existe pas
eh pourquoi pas !
Robert Desnos

berthille a dit…

Nous cohabitons le plus souvent. La plupart habite sous terre. Mais il arrive que je me fâche lorsque je retrouve certaines petites plantes complètement déchaussées. Un bon chamboulement de leur fourmilière résoud pour un temps le problème.
En revanche, il y a quelques années, nous avons été obligés d'ébouillanter une énorme fourmilière de grosses fourmis des bois construite en bordure de terrain. Leurs morsures répétées finissaient par être difficiles à supporter.

Karine a dit…

Je les trouve très envahissantes. Il me semble qu'il y en de plus en plus au jardin. Je crois qu'elles envahissent discrètement le monde. Ca fait rire tout le monde quand je dis ça, mais ça m'inquiète quand même. En plus, elles font exprès de ramener leurs plantes préférées comme les pissenlits ou d'élever les pucerons ! Je ne les aime pas. Mais tant qu'elles restent au jardin, je ne leur fais pas de mal, enfin ça m'arrive quand même de chambouler leur squatte !
Bonne journée

Kristin a dit…

tant qu'elles restent dehors elles ne me gênent pas...je n'aime guère les voir dans la maison où elles n'ont pas leur place à mon avis.

Anonyme a dit…

Je viens de passer une journée entière en compagnie fourmis:
- en tondant la pelouse, j'ai écrasé un nombre incroyable de fourmilières (involontairement bien sûr, si je les avais évitées la pelouse aurait eu une drôle de mine).
- en desherbant les massifs, j'ai découvert beaucoup de plantes juchées sur un nid...Les plantes concernées ne semblaient pas très heureuses de la situation. J'ai essayé de dégager les plantes de leur promontoire mais demain, je parie bien que tout sera reconstruit.
Quelqu'un a-t-il tenté le jet d'eau?
Sans compter que j'ai été attaquée et piquée...

Prim'Rose a dit…

Les fourmies ont un côté utile, elles nettoient les jardins. Mais trop nombreuses, elles deviennent gênantes.
Les fourmies détestent la craie (des tableaux noirs), allez savoir pourquoi ?
Rapez de la craie sur les fourmillières, cela les fera déménager.
Si elles veulent entrer dans la maison, faites un barrage de craie, écrasée, elles n'oseront pas passer.
ça marche, mais il faut avoir une bonne provision de craie et être vigilants pour détecter quand il faut intervenir.

Flocon d'avoine a dit…

Verveine dit que les fourmis sont omniprésentes au Jardin intime... C'est vrai, on les voit partout sous nos pieds et les fourmilières se reforment à tout coin... Les demoiselles squattent les érables (sucrés ?) mais, nous dit-on, il n'y a rien à faire et "pourquoi faire quelque chose" ? Je suis circonspect, c'est le mot qui convient...

Traîne Buisson a dit…

Si je vous ai posé cette question, Chers Amis blogueurs, c'est que le jardin est envahi cette année de fourmilières, qui évidemment sont presque toujours construites dans la souche d'une plante... ce qui n'est néanmoins pas dramatique, elles ont leur rôle à jouer dans le jardin ; pour l'instant, je laisse faire la nature, pic vert, orvet et lézard (qui prennent un tantinet froid aux pattes)se chargeant de faire le ménage... sinon, je gratouille dans la fourmilière, ce qui n'est pas très apprécié !

Carole a dit…

Ah les fourmis... elles pullulent chez moi aussi ; impossible de retourner une pierre, déloger un pissenlit, gratouiller au pied d'un arbuste sans en voir tout à coup des milliers courir de partout, affolées.
Je me suis longtemps demandée si je devais les éliminer, car comme l'un(e) d'entre vous je me demande si elles ne sont pas plus nombreuses d'années en année et ne finiront pas par envahir le monde !!
Dans le jardin, je les ébouillante de temps en temps. Dès qu'elles sont sur la terrasse ou font mine de s'approcher de la maison, je deviens impitoyable et elles finissent en bouillie.
En tout cas elles font se ballader des tas de graines et je retrouve des tas de choses surprenantes au 4 coins du jardin...